Pour ne pas perdre sa vie à la gagner !
Autant vous le dire tout de suite, ce titre que je trouve fabuleux n’est pas de moi ! J’aurais tellement aimé y penser moi-même que je permets de l’utiliser, mais c’est en fait le sous-titre d’un livre coécrit par Annie THEBAUD-MONY, Philippe DAVEZIES, Laurent VOGEL,... Lire la suite...
Le député, le salarié, le chef d'entreprise et les justificatifs de dépense !
Cher Monsieur le Député Sébastien Huyghe, Vous avez été réélu pour la dernière législature qui a commencé il y a une quinzaine de jours. On n’a pas relevé votre présence très souvent depuis cette élection mais votre seule intervention en commission a fait le tour des réseaux sociaux ! Lire la suite...
Communiquer, une nouveauté pour les avocats !
Le 28 avait lieu à Rouen une intéressante conférence donnée par @DominiquePiau sur le thème de « La communication des avocats : faire sa publicité dans le respect des bonnes pratiques » à laquelle la très gentille @Palais_au a assisté et pour laquelle elle a eu la bonne idée de nous faire un petit... Lire la suite...
Ma-Webassistante.com a fait son lifting de printemps !
Vous l’avez certainement vu (et si vous ne l’avez pas, levez les yeux, vous le verrez !), MA-WEBASSISTANTE.COM a relooké son logo ! J’ai créé moi-même le premier (et précédent) logo de MA-WEBASSISTANTE.COM quand j’ai préparé la création de l’entreprise fin 2009. Cette année, j’ai décidé de... Lire la suite...
Ces dépenses à la fois inutiles et obligatoires !
Aujourd’hui (ça fait longtemps), je vais pousser un petit coup de gueule contre ces dépenses inutiles que les entreprises (enfin, mon entreprise en tout cas) doivent engager sur des obligations légales. Je suis en entreprise individuelle, je n’ai pas de local puisque je travaille depuis mon... Lire la suite...
prev
next
Lun06Avr2015

La TVA, enigme des entrepreneurs !

2006 clics

Ça fait un moment que je fréquente un forum d’entrepreneurs. En fait ça fait un peu plus de six ans. Au départ pour trouver des informations, puis maintenant pour faire part de mon expérience et aider les autres.

J’apprécie généralement de voir ce qui se passe, d’aider les gens ou simplement de les rassurer alors qu’ils se lancent dans la grande aventure de entrepreneuriat, comme je l’ai fait il y a maintenant un peu plus de six ans.

Parmi les questions qui reviennent régulièrement se trouve celle de la TVA. Je l’ai étudiée en terminale (Sciences Économiques et Sociales) et je remercie mon prof d’économie de l’époque (Monsieur Rohmer, je me souviens de vous !), car maîtriser la TVA m’est très utile dans ma vie d’entrepreneur et n’est manifestement pas donné à tout le monde.

Du coup, à force de me répéter, j’ai eu envie de faire une petite synthèse pour tous les entrepreneurs qui pataugent dans la TVA ! Cet article ne se veut pas une étude exhaustive et approfondie de la TVA, mais une base pour débuter et comprendre de quoi il retourne.

Jeu26Fév2015

Les copains d'abord !

2415 clics

Ils s’appellent Christian, Josette, Gérard, Yves ou Franck.

Ils habitent Brest, Riom-es-Montagne, Clermont-Ferrand, Givors, Toulouse, Montluçon, Commentry ou Albi.

Ils sont ouvriers, agriculteurs, jumpers (moi non plus, je ne connaissais pas !), peintres en bâtiment, verriers ou encore ingénieurs.

Ils travaillent dans la confection, l’agriculture, le nucléaire, l’armement, la chimie, la cristallerie ou la sous-traitance.

Ce sont les copains de l’association Henri Pézerat qui se meurent, dans l’indifférence générale, d’avoir travaillé au contact de l’amiante, des radiations nucléaires, des pesticides ou de substances chimiques diverses !

Dim07Déc2014

Quand Word devient mon meilleur ami !

1814 clics

Je sais que beaucoup d’indépendants (avocats, huissiers, médecins, etc.) n’ont pas forcément les moyens de s’offrir les services d’une secrétaire, fut-elle indépendante et payée à la tâche comme votre serviteur.

Beaucoup d’entre vous se voient contraints de taper eux-mêmes leurs documents, parfois longs. Mêmes si les plus jeunes sont nés dans l’ère de l’informatique, il est parfois rébarbatif de faire ce travail. Mais, une fois n’est pas coutume, l’informatique peut vous aider, pour peu que vous sachiez comment l’y contraindre.

Dans ce billet, je vous livre quelques-unes de mes astuces qui me facilitent la vie au quotidien et me permettent de travailler un peu plus vite. Bien entendu, l’informatique n’est là que pour faire ce qu’on lui demande et ne se substitue pas à l’utilisateur ! Ne comptez pas sur lui pour faire tout le boulot à votre place !

Mais Word est parsemé de petits outils qui peuvent vous aider !

Mar25Nov2014

J’ai ouvert un compte Twitter au début de mon activité parce que tout le monde me l’avait conseillé pour trouver des clients. On commence à suivre des profils, sans trop savoir pourquoi au début. Puis on réagit, on interagit. Et on trouve même quelques clients fort sympathiques qui se reconnaîtront !

Parfois Souvent, ça dérape un peu, ça déconne, ça part en vrille, rien de va plus (QCM, plusieurs réponses possibles !). Et au détour d’une conversation limitée à 140 signes, on fait des rencontres passionnantes ! Les prospects deviennent des gens avec une vie, un métier, une famille. On quitte la relation potentiellement commerciale qui n’apporte pas grand-chose que du vent et on arrive dans la relation humaine, pleine de surprises et d’anecdotes. Le compte professionnel dévoile peu à peu une personne derrière l’ordinateur.

Avec Twitter, j’ai appris plein de choses sur le vrai métier de mes clients. Saviez-vous que les avocats passent le plus clair de leur temps sur les bancs des salles d’audience à attendre leur tour ? Saviez-vous que les médecins généralistes ne gèrent pas que des grippes et des gastro ? Moi, je n’en avais pas conscience avant Twitter !

Dim02Nov2014

Esprit Canal, Génération Canal

1831 clics

Le 4 Novembre 1984, à huit heures du matin, Pierre Rousselet, fraîchement nommé directeur de Canal+ appuyait sur le bouton qui lançait la première diffusion des programmes de la quatrième chaîne française, une chaîne entièrement privée et à péage qui comptait alors 186 000 abonnés.

J’avais (2*5+1) ans et je n’ai pas connu ce lancement historique de la première chaîne privée française dans un monde où le PAF comportait à l’époque TF1, Antenne 2 et FR3, trois chaînes entièrement publiques, financées et contrôlées par l’état.

A l'époque, Canal+ se différencie des autres chaînes en diffusant des films récents, des sports peu diffusés sur les autres chaînes et du football (oui, déjà à l’époque !).

Après des débuts difficiles, Canal+ ménage des plages de diffusion en clair, puis l’équipe Alain De Greff/Pierre Lescure se met en place. C’est le début de ce que l’on appellera plus tard « l’esprit Canal » qui deviendra, pour moi, la « Génération Canal » avec des émissions devenues cultes que même les plus jeunes connaissent.

J’ai découvert Canal+ au début des années 90 et cet anniversaire m’a donné envie de vous montrer quelques moments cultes qui resteront gravés dans ma mémoire et que Bref (ressorti de la naphtaline pour l’occasion) a mis en scène dans une série de vidéos que vous pouvez vous-même créer !