Le député, le salarié, le chef d'entreprise et les justificatifs de dépense !
Cher Monsieur le Député Sébastien Huyghe, Vous avez été réélu pour la dernière législature qui a commencé il y a une quinzaine de jours. On n’a pas relevé votre présence très souvent depuis cette élection mais votre seule intervention en commission a fait le tour des réseaux sociaux ! Lire la suite...
Communiquer, une nouveauté pour les avocats !
Le 28 avait lieu à Rouen une intéressante conférence donnée par @DominiquePiau sur le thème de « La communication des avocats : faire sa publicité dans le respect des bonnes pratiques » à laquelle la très gentille @Palais_au a assisté et pour laquelle elle a eu la bonne idée de nous faire un petit... Lire la suite...
Ma-Webassistante.com a fait son lifting de printemps !
Vous l’avez certainement vu (et si vous ne l’avez pas, levez les yeux, vous le verrez !), MA-WEBASSISTANTE.COM a relooké son logo ! J’ai créé moi-même le premier (et précédent) logo de MA-WEBASSISTANTE.COM quand j’ai préparé la création de l’entreprise fin 2009. Cette année, j’ai décidé de... Lire la suite...
Ces dépenses à la fois inutiles et obligatoires !
Aujourd’hui (ça fait longtemps), je vais pousser un petit coup de gueule contre ces dépenses inutiles que les entreprises (enfin, mon entreprise en tout cas) doivent engager sur des obligations légales. Je suis en entreprise individuelle, je n’ai pas de local puisque je travaille depuis mon... Lire la suite...
Moi aussi, j'aime l'entreprise !
Ce matin, je suis tombée sur un article du site @europe1 dont le titre percutant m’a intrigué / fait peur / paniqué : « 90 % des entreprises menacées par un redressement de l’Urssaf ». Bien que, en tant qu’artisan, mes cotisations Urssaf soient calculées et prélevées par le... Lire la suite...
prev
next

Depuis quelques années, Internet est le lieu de prédilection pour tout un tas de fausses « informations » que les réseaux sociaux se font une joie de répandre comme une traînée de poudre.

On voit passer tant d’information qu’il est difficile de trier le vrai du faux. Même les journalistes dits sérieux s’y font prendre et Christine Boutin relaye une vraie fausse information du Gorafi !

Parmi les plus célèbre, Facebook qui devient payant sauf si vous partagez un truc ou la vignette automobile remise au goût du jour, mais aussi de fausses alertes de disparition, des pétitions en veux-tu en voilà sur tout et n'importe quoi (plus souvent sur n'importe quoi, il faut bien l'avouer), des petites filles gravement malades que vous pourrez sauver en retwittant sa photo...

Bref, comment faire le tri dans ce déferlement d’informations, de canulars ou de propagande ?

 Pour faire le tri dans ces informations, je n’ai qu’une source d’information, alimentée par des gens qui n’ont de cesse que de chercher la vérité pour vous !

Ce site, c’est haoxbuster ! Une équipe qui fouille sur les réseaux sociaux à la recherche des « informations » qui circulent pour en vérifier l'authenticité.

Les informations sont classées selon leur véracité et un forum vous permettra d’échanger, si vous le désirez, sur ces canulars.

Ces hoax (canular, en anglais) ayant la faculté de revenir régulièrement, vous pouvez faire une recherche en recopiant un partie de « l’info » dans la boîte prévue à cet effet en haut à droite.

Si jamais l’information que vous avez vue ne se trouve par sur leur site, vous pourrez toujours demander à hoaxbuster d'enquêter et de la vérifier.

Le site vous explique les dangers de ces canulars :

  • La désinformation et l’atteinte aux personnes : beaucoup de ces hoax s’évertuent à essayer de tuer la réputation d’une cible, une personnalité ou une entreprise. Les conséquences morales pour les personnes et financières pour les entreprises peuvent être très importantes.
  • L’encombrement des réseaux Internet : à chaque fois que vous faites suivre une information de ce genre, des informations circulent qui encombrent les réseaux et obligent les opérateurs à augmenter la capacité de leur équipement. Ce coût est forcément reporté sur les clients et les utilisateurs.
  • À force de crier au loup, on n’y croit plus : c’est le cas des fameuses fausses alertes « enlèvement ». Une affaire de ce genre a été mise au jour récemment (Merci @spicyplume). Au final, on ne distingue plus les vraies alertes des fausses et, les vraies alertes sont noyées dans un flot d’information auquel personne ne prête plus attention.

D’un autre côté, il existe des sites internet dont le but est d’imiter les sites des journaux d’information en dispensant des informations tellement énormes qu’elles ne peuvent qu’être fausses. Il s’agit d’amener le lecteur à réfléchir un peu à ce qu’il voit/lit/survole sur Internet et à ne pas prendre pour argent comptant tout ce qui vient d’internet. Eh oui, c'est pas parce que c'est sur Internet que c'est vrai ! C'est le cas, notamment, du Gorafi.

Mais parfois, cette louable intention ne fonctionne pas et certains oublient d’aller voir sur la page « à propos » qui mentionne « Tous les articles relatés ici sont faux (jusqu’à preuve du contraire) et rédigés dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique. », avertissement doublé en anglais au cas où do you speak mieux english que français…

Quelques-unes de leurs farces sont devenues célèbres : l’Europe qui voudrait réduire la taille des crêpes bretonnes.

Personnellement, j’ai découvert ce site en apprenant qu’on avait découvert un joueur de Fort-Boyard enfermé depuis 7 ans.

D’un autre côté on trouve des choses qui sont ouvertement annoncées comme vraies et qui ne le sont pas. Ces vraies fausses informations s’adressent au « moi populaire » et sont basées sur une techniques très simple : si je vous dis que vous avez envie d’entendre, vous me croirez forcément sans remettre en doute mes paroles. C'est là que Hoaxbuster vous aidera à faire le tri !

C’était le cas lorsque Valérie Trierweiler s’est faite lourder par son goujat de compagnon, notre Président de la République. Une magnifique information, confirmée par des sources sûres, a circulé affirmant que dans sa rage, l’ex-compagne présidentielle avait détruit pour plusieurs millions d’euros du mobilier national à l’Élysée avant d’être emmenée à l’hôpital. Valérie Trierweiler n’étant guère plus appréciée par les français que François Hollande, les internautes ont repris cette information sur les réseaux sociaux.

Bien qu’un responsable du Mobilier National ait démenti dans le Figaro (le vrai !) et les Inrocks, ces articles, eux, n’ont pas été partagés. Ils ne parlaient pas au cœur de la plupart des français !

Dans un autre cas de canular, on apprend que la direction d’une grande enseigne française aurait magouillé avec la police pour que les SDF ne puissent plus fouiller les poubelles pour tenter de se nourrir gratuitement des tonnes d’aliments jetés et gaspillés par cette grande enseigne.

Si la plupart des gens ne sont pas prêts à donner leurs excédents de nourriture à des SDF, surtout il ne faudrait pas qu’une grande enseigne fasse ce genre de chose. Du coup, cette superbe nouvelle a circulé sur les réseaux sociaux de personnes indignées par la nouvelle, mettant en cause cette grande ancienne.

Pourtant là encore, cette nouvelle était un canular qui aura sûrement coûté cher à cette grande enseigne.

Alors pour ne plus s'y laisser prendre, pensez Hoaxbuster !

La prochaine fois, nous parlerons des animaux tout mignon crô choupinou ! Si, si !