Le député, le salarié, le chef d'entreprise et les justificatifs de dépense !
Cher Monsieur le Député Sébastien Huyghe, Vous avez été réélu pour la dernière législature qui a commencé il y a une quinzaine de jours. On n’a pas relevé votre présence très souvent depuis cette élection mais votre seule intervention en commission a fait le tour des réseaux sociaux ! Lire la suite...
Communiquer, une nouveauté pour les avocats !
Le 28 avait lieu à Rouen une intéressante conférence donnée par @DominiquePiau sur le thème de « La communication des avocats : faire sa publicité dans le respect des bonnes pratiques » à laquelle la très gentille @Palais_au a assisté et pour laquelle elle a eu la bonne idée de nous faire un petit... Lire la suite...
Ma-Webassistante.com a fait son lifting de printemps !
Vous l’avez certainement vu (et si vous ne l’avez pas, levez les yeux, vous le verrez !), MA-WEBASSISTANTE.COM a relooké son logo ! J’ai créé moi-même le premier (et précédent) logo de MA-WEBASSISTANTE.COM quand j’ai préparé la création de l’entreprise fin 2009. Cette année, j’ai décidé de... Lire la suite...
Ces dépenses à la fois inutiles et obligatoires !
Aujourd’hui (ça fait longtemps), je vais pousser un petit coup de gueule contre ces dépenses inutiles que les entreprises (enfin, mon entreprise en tout cas) doivent engager sur des obligations légales. Je suis en entreprise individuelle, je n’ai pas de local puisque je travaille depuis mon... Lire la suite...
Moi aussi, j'aime l'entreprise !
Ce matin, je suis tombée sur un article du site @europe1 dont le titre percutant m’a intrigué / fait peur / paniqué : « 90 % des entreprises menacées par un redressement de l’Urssaf ». Bien que, en tant qu’artisan, mes cotisations Urssaf soient calculées et prélevées par le... Lire la suite...
prev
next
Mar28Oct2014

À l’heure où Internet est un vecteur de communication important, beaucoup sont encore perdus et on ne leur en voudra pas. C’est compliqué et quand c’est expliqué par des professionnels… ça le devient encore plus (si, si, je vous jure) !

Nom de domaine, hébergement, site internet... il y a quelques petites choses à savoir pour ne pas se sauter à l'eau les yeux bandés.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous aider à vous y retrouver un peu pour mieux choisir les services dont vous pourriez avoir besoin.

Afin de préserver l’anonymat de (presque) tous les protagonistes, la plupart des noms ont été anonymisés (mais en réfléchissant un peu, vous pourrez les retrouver facilement !).

Le nom de domaine, kesako ?

Le nom de domaine, c’est un peu comme votre adresse. C’est votre maison virtuelle. Vous pouvez aménager votre maison comme vous voulez et y ajouter une boîte aux lettres (pour le mail), une vitrine (pour le site internet), un espace de stockage (pour vos fichiers).

Le nom de domaine est unique ! Votre voisin n’aura pas le même que vous. Par contre, c’est comme votre maison : vous pouvez déménager quand vous voulez, mais vos amis que vous n’aurez pas prévenus essaieront d’aller vous voir à votre ancienne adresse.

En lui-même, le nom de domaine ne coûte pas grand-chose. Comme au Monopoly, le tarif dépend un peu de la localisation. Un « .fr » ou un « .com » vous coûtera moins cher qu’un « .pt », mais ça tombe bien puisque les deux premiers sont généralement ceux qui nous intéressent. En général, vous pourrez trouver votre bonheur pour moins de 10 € HT par an !

À ce prix, il serait dommage de s’en priver !

Vous pouvez prendre le nom de domaine que vous voulez (en tout cas en « .fr » et en « .com »). Par contre, quelques règles de syntaxes doivent être respectées. Sur internet tout se fait en minuscule et sans caractère accentué et pour votre nom de domaine, vous n'aurez ni espace (on peut souffle dans l’oreillette que les accents pourraient être admis dans certains cas), ni point. Vous pourrez par exemple créer un nom de domaine du style « prenom-nom.fr » ou « docteurnom.com », mais pas « Valérie Martin.fr » !

Oui, mais après, j’en fais quoi de ce nom de domaine ?

Je dirais que la première des choses à faire, c’est d’abandonner votre adresse mail du type Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou même Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (la clémentine est un petit agrume cousin d’un fruit fort connu dans les télécommunications françaises). Ça ne fait quand même pas très professionnel comme adresse mail, vous ne trouvez pas ?

Là, professionnellement, le meilleur choix reste le classique Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Si vous êtes une entreprise, vous pouvez également créer des adresses du type Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Dans une optique professionnelle, on évitera encore l’adresse du type Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

L’autre avantage, c’est que vous pourrez séparer totalement votre adresse professionnelle et votre adresse personnelle. Votre famille vous en sera fort reconnaissante !

Et si je veux un site internet ?

Là, les choses se compliquent un peu quand même et l’investissement peut aller de presque rien à très beaucoup si vous décidez de vous offrir un site de chez BigMagouille®.

L’hébergement

La première chose à voir est l’hébergement de votre site internet ! C’est très important parce qu’en fonction des hébergeurs, les contraintes techniques, la sécurité mise en place et les services peuvent vous faire perdre pas mal de vos cheveux (à vous ou à votre prestataire de services) !

Je vous recommande d’éviter les poids lourds du domaine tels que « OnVousHéberge » et « UnEtUn ». Finalement pour le prix, le service de base n’est pas du tout à la hauteur !

Il y a un service sur lequel je recommande de ne pas faire l’impasse, c’est la sauvegarde. Une fausse manipulation est tellement vite arrivée que pouvoir remettre en route son site internet en quelques minutes en un clic, c’est un confort extraordinaire (et c’est du vécu !).

Chez Nuxit, vous aurez une sauvegarde qui sera faite automatiquement et votre hébergement vous coûtera une vingtaine d’euros hors taxe la première année et un peu plus ensuite. C’est à peine plus cher que chez les gros concurrents, mais le service est sans commune mesure !

Une fois que vous avez choisi un bon hébergeur, il vous faudra faire un site internet !

Le site Internet

C’est là que les tarifs ou le temps passé peuvent vraiment varier. Soit vous confiez le bébé à un prestataire de services, soit vous retroussez vos manches et vous le faites vous-même. Quoiqu’il en soit gardez à l’esprit que le résultat doit rester professionnel !

Un site internet est composé de deux éléments : le design et l’ergonomie d’un côté et le texte d’un autre côté. Aujourd’hui, ces deux parties doivent être bien séparées. Cela vous permettra de changer le look de votre site sans avoir à le refaire en entier. Sinon, c’est un peu comme si pour écrire en bleu dans votre document Word déjà tapé en noir, vous deviez le retaper entièrement !

Pour faire ça, on utilise aujourd’hui des CMS (Content Management System ou Système de Gestion de Contenu). Ces logiciels, que vous installez chez votre hébergeur, sont composés d’une interface d’administration qui vous permettra de paramétrer entièrement votre site internet et d’une base de données qui est remplie automatiquement via l’interface d’administration. Vous y adjoindrez un design, appelé "template", que vous pourrez personnaliser ou faire personnaliser.

Ces systèmes, plus ou moins standardisés, vous permettront de mettre à jour vous-même votre site internet si vous le désirez. Autre avantage, si l’interface est standardisée, vous pourrez changer de prestataire et faire jouer la concurrence ! Beaucoup de prestataires seront capables d’intervenir sur votre site internet et vous ne serez pas un client captif !

Les deux plus gros CMS s’appellent WordPress et Joomla. Personnellement, j’ai choisi Joomla il y a de nombreuses années et je suis restée dessus car il me convient parfaitement (et semble parfaitement convenir aux quelques clients pour qui j'ai fait des sites internet). D’autres préfèrent WordPress. Je dirais que c’est une question de goût et d’habitude. Chacun a ses qualités et ses défauts. Ce sont les deux gros poids lourds. Petit détail intéressant, les deux sont gratuits et sont alimentés par une communauté de bénévoles très active qui développe des modules additionnels, souvent gratuits, pour ajouter des fonctionnalités à votre site internet.

Si une grande partie des prestataires sait travailler sur WordPress et Joomla, certains ont décidé de développer leur propre système. Ils sont souvent bien faits mais ici, seul le prestataire qui l’a créé pourra en assurer le suivi et la maintenance. Vous serez donc un client captif ! À vous de choisir, mais en toute connaissance de cause !

Autre point fondamental de nos jours : avoir un site Internet qui s’affiche parfaitement sur les tablettes et les mobiles. Assurez-vous d’avoir ce qu’on appelle un site responsive.

Le référencement

C’est bien d’avoir un site Internet tout beau tout neuf, mais encore faut-il que les gens puissent le trouver sur Internet ! Pour cela, il faut que les moteurs de recherche le trouvent et voient son contenu pour l’indexer.

Les algorithmes des moteurs de recherche sont extrêmement compliqués et changent régulièrement pour s’améliorer encore et encore. Quelques notions simples vous permettront d’avoir un site que les internautes pourront trouver.

Tout d’abord, il faut que les moteurs de recherche puissent « lire » votre site. Pour cela, il faudra éviter toutes les technologies de type site en flash. Pour savoir si un moteur de recherche pourra lire un site, c’est simple. Essayer de sélectionner du texte. Si vous pouvez le faire, c’est que les moteurs de recherche pourront lire votre site.

Pour trouver les nouveaux sites internet, les moteurs de recherche ont deux solutions. Tout d’abord, vous pouvez leur dire que votre site existe. Il sera alors mis dans la liste des sites à explorer. Ensuite, en navigant sur d’autres sites, les moteurs de recherche pourront trouver un lien vers votre site.

Pour juger de l’importance d’un site internet sur la toile, les moteurs de recherche vont notamment regarder la fréquence de mise à jour et le nombre de liens qui pointent vers votre site.

Si un site est mis à jour plusieurs fois par semaine, les moteurs de recherche vont y passer plus souvent pour voir s’il y a du nouveau. Si vous ne mettez jamais votre site à jour, les moteurs de recherche l’oublieront peu à peu.

Par ailleurs, au plus vous aurez de liens vers votre site, au plus les moteurs de recherche considèreront votre site comme important. Eh oui, si tout le monde en parle, c’est sûrement que ça vaut le coup !

Par contre, si vous mettez à jour votre site régulièrement, il faut absolument faire du contenu unique que vous aurez rédigé vous-même. Inutile de recopier d’autres sites internet, les moteurs de recherche ne sont pas dupes ! C’est pareil pour les inscriptions à la chaîne dans les annuaires. Les moteurs de recherche savent très bien que ces annuaires inscrivent, souvent, tous ceux qui le demandent, sans se soucier de qualité ! Là aussi, les moteurs de recherche ne sont pas dupes !

Pour Google, un moyen simple de venir dans les premières pages des recherches, c’est d’acheter quelques publicités bien ciblées sur Google Ads. C’est un peu compliqué, ça nécessite de faire les choses correctement pour être efficace, mais Google à tendance à récompenser ceux qui paient un peu (on dira que c’est de bonne guerre) !

Il existe beaucoup d’autres techniques pour améliorer le référencement de votre site Internet et beaucoup de professionnels pourront vous conseiller et mener à bien des campagnes de référencement.

Sachez simplement que les quelques conseils ci-dessus vous permettront déjà d’avoir un référencement tout fait correct sur des mots-clés ciblés !

En conclusion

Ce qui est important dans un site internet, c’est qu’il vous ressemble, qu’il vous représente, que vous le fassiez vous-même ou que vous le fassiez faire par un prestataire ! Si vous passez par quelqu'un pour le faire, il devra bien cerner votre entreprise et faire un site à votre image.

Quoiqu’il en soit, même si vous ne réalisez pas la partie technique, votre prestataire aura besoin de textes pour alimenter le site internet. Et ça, qui mieux que vous pour parler de votre entreprise ! Vous n’aurez pas le choix, si vous voulez que votre site vous ressemble, il faudra y travailler quand même ! C’est un vrai travail d’équipe !

Si vous faites votre site vous-même, n’hésitez pas à le faire relire, notamment par des gens qui ne sont pas dans votre métier. Ils pourront vous dire si votre prose est compréhensible par tout un chacun. Vous pourrez également le faire relire par un(e) professionnel(le) qui pourra corriger d’éventuelles coquilles et vous suggérer des formulations plus adaptées !